15 livres lus en 1 trimestre : oui, j’y suis arrivée !

par C. Befoune
5 commentaires
14 minutes

L’année dernière a été une année pauvre en matière de lecture en ce qui me concerne.

Je ne pouvais tout simplement pas me poser et me concentrer. La période de grossesse a été plutôt houleuse, puis il y a eu l’arrivée du petit humain. Jean Christophe Grangé a été un fidèle compagnon à ce moment-là car il a été quasiment le seul a retenir mon attention. Il est un de mes auteurs préférés, mais ça je vous en parlerai une autre fois.

Pour la première fois de ma vie j’ai décidé d’avoir une liste de lecture. L’année dernière j’ai entamé de nombreux livres que je n’ai pas terminés, et j’avais plusieurs livres sur mes étagères auxquels je n’avais pas touché et bien d’autres encore que je convoitais. Il me fallait mettre de l’ordre dans tout ça alors je me suis finalement décidée à créer une liste de lecture. 

Goodreads est mon fidèle allié dans cette aventure. J’en ai parlé d’innombrables fois sur le podcast et sur Instagram. Je ne vous en dirai pas davantage. Je vous laisse découvrir. J’ai décidé d’établir une liste de lecture, et comme je suis une maniaque de l’ordre et du bien rangé, je n’en ai pas créé une seule.

Mes listes de lecture s’étendent sur le trimestre et sur le semestre. Donc j’en ai 5 : 3 pour chacun des trimestres et 2 pour chacun des semestres. Les livres sur les listes de lecture par trimestre sont ceux à lire d’un trait, et les livres sur les listes de lecture par semestre sont les livres qui sont plus des livres « à consulter ». Ils couvrent des sujets tellement vastes et portent tellement de connaissances que je les aborde comme des cours. Ils ne sont pas à lire d’un trait.

Mes listes de lecture sont très réalistes. J’ai certes terminé 15 livres en 1 trimestre, mais mes listes par trimestre ne comptent pas plus de 7 livres. Les 7 livres à lire absolument. Je ne me souviens malheureusement pas de ceux sur la liste du premier trimestre. Ce que je sais par contre c’est qu’il y en a un que je n’ai pas terminé, Signe de vie de J. R. dos Santos, et un autre que je n’ai pas du tout lu, Une si longue lettre de Mariama Ba.

Je n’ai jamais compté le nombre de livres lus. Je ne saurais donc dire si ceci est une première ou si j’ai déjà fait mieux. Je ne sais pas. Je suis tout de même fière de moi. Je ne chercherai toutefois pas à répéter cet « exploit ». Je choisis les livres que je lis parce qu’ils me parlent, mais surtout parce qu’ils me sont utiles au moment où je les lis. Ils nourrissent une réflexion en cours, ils répondent à une question que je me pose, et ils me permettent de souffler quand je suis en surchauffe. Dans le dernier cas, les livres de fiction sont ceux que je lis.

Je ne vous ferai pas de revue de ces livres. Je ne sais pas en faire, donc je vais éviter de me vautrer dans la boue. Je vous les listerai, je vous dirai pourquoi je les ai sélectionnés, pourquoi je les ai lus et ce qu’ils m’ont apporté. Je procéderai par ordre, ordre dicté par les photos ci-après. Je tiens à préciser que ces livres ont été lus entre fin décembre et début avril.


La dernière chasse, de Jean Christophe Grangé

Ce livre est une fiction, mais je ne l’ai pas lu parce que j’étais en surchauffe. Je l’ai lu parce qu’il m’est impossible de ne pas plonger sur un livre de Grangé quand je le vois. J’adore ce mec. J’ai lu absolument tous ses livres. Il explore les côtés les plus noirs de l’humain et La dernière chasse ne fait pas exception. Je me suis délectée. Les personnages sont sombres à souhait et l’intrigue est tellement cruelle qu’elle en serait dégoûtante pour toute personne « fragile ». Grangé ne m’a pas déçue.

Maid : Hard Work, Low Pay, and a Mother’s Will to Survive de Stephanie Land et Barbara Ehrenreich

J’ai découvert ce livre grâce au New York Times qui en a publié un extrait l’année dernière, année de sa sortie. J’en suis tombée amoureuse. Je voulais absolument comprendre l’histoire de cette femme pauvre, femme de ménage et mère célibataire. L’authenticité et la candeur de son récit m’ont éblouie. 

L’histoire de Stephanie m’a permis de comprendre pourquoi il est très souvent impossible de sortir de la pauvreté. J’ai voulu la lire parce qu’elle est Blanche. On ne parle pas souvent de la pauvreté du Blanc, alors je voulais savoir s’il fait face aux mêmes obstacles que le Noir qu’il soit Africain ou d’ailleurs. La réponse est non. Le Blanc a moins d’obstacles sur son chemin, mais ça ne signifie pas qu’il est plus probable pour lui de sortir de la pauvreté.

Ce que j’ai aimé c’est la manière dont la personne en situation de pauvreté parle de la façon dont les autres la perçoive. J’ai été touchée parce que je me suis tristement rendue compte que je partage nombre de ces biais. J’ai également aimé la manière dont la femme de ménage présente son ressenti face à l’attitude de ses employeurs. J’ai beaucoup aimé ce livre.

Start With Why : How Great Leaders Inspire Everyone to Take Action, de Simon Sinek

J’ai adoré. j’ai regardé un talk de Simon Sinek qui m’a été recommandé par le papa du petit humain et je me suis jetée sur ce livre pourtant acheté en 2018. Je suis de ceux qui pensent qu’un livre ne devrait se lire qu’au bon moment, et ce moment pour moi a été celui de sa lecture le mois dernier.

Il m’a permis de redéfinir toutes mes activités autour de Digressions, qu’il s’agisse du podcast, de la newsletter, de l’atelier d’écriture ou des programmes d’accompagnement que je travaille à matérialiser. En réalité la lecture de ce livre est à l’origine de la naissance de My Little Monde, la newsletter.

Je sais exactement aujourd’hui pourquoi je fais ce que je fais, ce qui m’a permis de définir comment exactement je souhaite le faire. Tout est vraiment plus clair pour moi.

Find Your Why : A Practical Guide to Discovering Purpose for You and Your Team, de Simon Sinek, David Mead et Peter Docker

Vous remarquerez que j’ai interverti l’ordre car sur les photos nous allons des lectures les plus récentes aux plus anciennes. Je ne peux présenter ce livre avant le précédent car Find Your Why dépend grandement de Start With Why. C’est le guide pratique qui permet de définir exactement pourquoi on fait ce qu’on fait, ce qui ouvre des pistes de réflexion sur la manière dont on souhaite matérialiser ce Why

Ce livre ne m’a pas permis de trouver mon Why. Je l’ai trouvé pendant la lecture de Start With Why. Il m’a par contre permis d’affiner mes méthodes de réflexion par rapport aux produits que je souhaite créer, un élément très important.

Clever Girl Finance : Ditch Debt, Save Money and Build Real Wealth, de Bola Sokunbi

J’écoute le podcast Clever Girl Finance, alors je voulais vraiment lire le livre de Bola. Je travaille au développement de la section Finances personnelles sur le blog, alors j’ai besoin de me documenter. 

Biased, de Jennifer Eberhardt

Il me fallait absolument lire ce livre. Pendant de nombreux mois ma réflexion a porté sur la condition du Noir, qu’il soit Africain ou d’ailleurs. J’ai connu cet auteur grâce au documentaire 13th sur Netflix, un documentaire qui s’étend sur la triste condition du Noir américain. 

Biased a répondu à nombre de mes questions, notamment celle sur la stigmatisation du Noir. Ce que j’ai apprécié par dessus tout est le fait que l’auteur se base sur des données scientifiques pour montrer que le Noir dans l’inconscient humain renvoie généralement à des éléments dégradants, voire insultants.

An American Marriage, de Tayari Jones

J’ai lu la revue de Bill Gates sur son blog et une obsession est née. An American Marriage s’inscrit dans ma réflexion sur la condition du Noir. La question de base à laquelle répond ce livre est est-il possible de changer de condition de manière durable ? Quels sont les obstacles qui emmènent le Noir (américain dans ce cas) à ne pas pouvoir progresser dans la société.

Ce que montre ce livre est que le délit de faciès peut gâcher une vie, mais aussi anéantir des efforts fournis sur plusieurs générations.

The Subtle Art of not Giving A F*ck : A Counterintuitive Approach to Living a Good Life, de Mark Manson

Je ne pense pas avoir besoin de vous parler de ce livre une fois de plus. Je lui ai  dédié plus d’un article sur le blog. Je dirai juste que lui aussi je l’ai acheté en 2018, mais je ne l’ai lu qu’en 2020, au moment où il faisait nettement plus sens pour moi.

Ma mère m’a tué : survivre au génocide des Tutsis au Rwanda, d’Albert Nsengimana et Hélène Cyr (livre audio)

Je l’ai lu parce que Leyopar l’a recommandé, recommandation appuyée par celle du papa du petit humain. L’histoire est certes horrible, mais elle permet de comprendre les origines du génocide au Rwanda. Il est très souvent présenté comme ayant couvert une triste période de l’année 1994, ce qui n’est pas vrai. Ses origines remontent bien plus loin. S’asseoir dans la cour d’une famille Tutsi et observer son quotidien permettent de comprendre le comment, mais surtout le pourquoi du génocide.

We’re Going to Need More Wine, par Gabrielle Union (livre audio)

Je convoitais ce livre depuis 2018. J’ai dû me résoudre à ne pas l’acheter parce que le jour où je l’avais entre les mains j’ai dû le laisser parce que j’avais explosé mon budget livres. j’en avais acheté plus d’une dizaine.

Au final je ne regrette pas de ne pas avoir acheté la copie papier. Ecouter Gabrielle Union « raconter » son livre a été un pur délice. Son histoire est un manuel de vie. Je comprends à présent son activisme, mais surtout sa situation de « femme normale » malgré les strass et les paillettes. Le livre a également nourri ma réflexion sur la condition du Noir car elle en parle longuement.

Black Fortunes : The Story of the First Six African Americans Who Escaped Slavery and Became Millionaires, de Shomari Wills (livre audio)

J’ai adoré. Comme vous l’avez certainement compris, il s’inscrit dans ma réflexion sur la condition du noir. J’ai enfin compris le marasme financier dans lequel baignent les Noirs dans un sens général, mais surtout pourquoi il leur est difficile de maintenir leur richesse. 

La lecture de ce livre est l’une des raisons pour lesquelles je ne suis pas intéressée par l’histoire de Mme C. J. Walker, histoire dont la série-documentaire fait un tabac sur Netflix. Lorsque j’ai lu ce livre, C. J. Walker est celle qui m’a le moins impressionnée.

Quiet : The Power of Introverts in a World That Can’t Stop Talking, par Susan Cain

Ce livre est la raison pour laquelle mon compteur affiche 16 livres au lieu de 15. Je ne l’ai pas terminé, mais je lui ai donné une note.  Je n’ai pas aimé. Pas parce qu’il est mauvais, mais parce que je n’y ai pas trouvé ce que je recherchais. Il a également été difficile pour moi de lire un livre aux données scientifiques presque inexistantes après avoir terminé un livre de Malcolm Gladwell. Gladwell est le maître du fait, et je crois plus aux faits qu’aux sentiments.

Alors non, je n’ai pas lu Quiet  et je ne compte pas le lire. Par contre j’ai bien aimé le Ted talk de l’auteur.

The Moment of Lift : How Empowering Women Changes the World, de Melinda Gates (livre audio)

Je ne comptais pas lire ce livre. J’avais de nombreux biais en ce qui concerne Melinda Gates (et tous ceux derrière les structures humanitaires), alors ce qu’elle avait à dire ne m’intéressait pas. Jusqu’à ce que le papa du petit humain le lise et ne m’en dise que du bien.

J’ai adoré. J’en ai parlé ici sur le blog. J’ai vraiment beaucoup aimé car on est loin de l’approche moralisatrice des ONG. L’approche solution de  Melinda Gates et son époux Bill Gates est louable. J’ai beaucoup appris.

Ego Is The Enemy, de Ryan Holiday

Il ne m’a jamais été aussi difficile de faire un retour sur un livre. J’ai essayé d’écrire dessus mais je n’ai pas réussi. Ce livre (comme tout contenu de Ryan Holiday) a tout simplement changé ma vie. J’aurais aimé vous en dire davantage mais je ne peux pas. Je ne réussis pas à encoder mon sentiment et ma pensée.

Il a changé ma vie. 

I Am Malala : The Story of The Girl Who Stood Up for Education and Was Shot by the Taliban, par Malala Yousafzai

Ce livre m’a été offert par la maman du papa du petit humain. Je lui ai fait part de mon sentiment par rapport à Malala, et elle m’a demandé de lire son histoire. Je l’ai lue et je n’ai pas été impressionnée. J’aurais même préféré ne pas lire parce qu’aller plus loin dans son parcours a brisé le peu de considération que j’avais pour son prix Nobel. J’en ai parlé dans cet article.

Par contre j’ai adoré en apprendre davantage sur le Pakistan. J’ai aimé comprendre les changements opérés dans les vies au niveau des individus lors de l’occupation par les talibans, la manière dont les extrémismes se révèlent.

Heart and Hustle : What it takes to make it to the top, par Patricia Bright (livre audio)

Je me devais de lire ce livre. Patricia Bright est l’une des seules Youtubeuses beauté qui ne se limite pas aux photos. Elle a de solides business et je souhaitais en savoir davantage. J’ai aimé lire son histoire, savoir d’où elle vient et comprendre comment elle gère ses affaires. Elle a même créé une chaîne YouTube dédiée à  la gestions de l’argent et des affaires. Je vous laisse faire la recherche.


Voilà, vous savez tout. Pour ce qui est du deuxième trimestre, ma liste est la suivante : 

Celle du premier semestre est celle ci : 

 

J’adopte à tout jamais la méthode qui est celle d’avoir des listes de lecture. Le suivi de mon évolution est géniale et elle me permet de voir les tendances dans mes lectures, de savoir quels sont les domaines dans lesquels je ne me suis pas informée et d’ajuster au besoin.

Je suis une fan inconditionnelle de Goodreads, mais ça vous le savez certainement déjà !

Photo : Lisa Fotios


PS : peu de gens le savent, mais il est possible de surligner des passages des articles, comme c’est le cas sur Medium. Ce serait bien d’utiliser cette fonctionnalité pour que je sache quelles sont les parties du texte qui ont retenu votre attention. Et puis, il faut bien que mon argent serve à quelque chose puisque j’ai payé pour cette fonctionnalité !


Digressions n’a aucun compte sur les réseaux sociaux, une situation qui n’est pas près de changer. Pour vous tenir informés des activités ici, abonnez-vous au blog, tout simplement. 

Je suis disponible par mail à l’adresse mesdigressions@gmail.com et sur Instagram à @c_befoune.

Retrouvez-moi également sur mon podcast Les Papotages de C. et abonnez-vous à ma newsletter My Little Monde.

You may also like

5 commentaires

Avatar
Menadus avril 8, 2020 - 10:04

Hi @Befoune

👏🏾👏🏾👏🏾 Félicitations. Au-delà (en plus) du nombre, je suis marqué par la diversité des thèmes couverts par ces livres. Je note quand même qu’un thème me semble être récurrent, celui de la condition du Noir.
Merci pour ce partage.

J’ajoute déjà « Black Fortunes : The Story of the First Six African Americans Who Escaped Slavery and Became Millionaires », « The Moment of Lift : How Empowering Women Changes the World » « Start With Why : How Great Leaders Inspire Everyone to Take Action » à ma To-buy list, et je file m’inscrire à la newsletter👌🏾👏🏾.

Contrairement à 2019, pas de To-read list de mon côté cette année. Je lis au feeling, en fonction des besoins du moment.

Thanks once more

Reply
C. Befoune
C. Befoune avril 14, 2020 - 3:32

Menadus ! Ca fait un bout !! C’est avec grand plaisir que je lis tes commentaires, ils ont manqué au blog !

Oui, le thème de la condition du Noir est effectivement récurrent. Cette question me hante depuis le second trimestre de l’année 2019 alors je me suis informée de manière extensive. Là c’est bon, la vague est passée. Par contre je n’ai pas de nouvelle obsession pour le moment…

Reply
Avatar
Mel Dibson avril 24, 2020 - 2:50

J’ai encore du mal à lire… je veux lire plus mais sans plan clairement ce n’est qu’un vœu et pas un objectif…Donc lemme hate in peace.

Reply
C. Befoune
C. Befoune avril 25, 2020 - 8:40

Hate Mami ! Hate in peace !

Reply
Réseaux sociaux et féminisme au cœur du célibat masculin - Digressions avril 28, 2020 - 1:09

[…] j’ai parlé de mes lectures du premier trimestre (j’ai lu 15 livres, vous pouvez applaudir encore une fois), beaucoup d’entre vous ont […]

Reply

Commentaire

Des cookies sont servis mais ils ne sont pas à manger ! J'espère que ça ne pose pas de problème... Accept Read More

Add Comment
Avatar
Loading...

Cancel
Viewing Highlight
Loading...
Highlight
Close
Login

Abonnez-vous ou connectez-vous !
Forgot password?
New to site? Create an Account
×
Signup

Abonnez-vous ou connectez-vous !
Already have an account? Login
×
Forgot Password

×