E24 : Normaliser le détachement et le mensonge

par C. Befoune
6 commentaires
1 minutes

Certaines demandes sont présentées comme des obligations et nous donnent l’impression que nous devons y accéder par devoir ou par politesse.

Certaines conversations sont considérées comme de simples chit chat, mais les conséquences sont parfois grandes sur notre bien-être mental lorsque, l’air de rien, notre vie ou nos expériences sont négativement critiquées ou invalidées.

Cet épisode se focalise sur ces deux réalités et je les décortique selon mon expérience.

Je vous souhaite une bonne écoute.


Ressources mentionnées dans le podcast :

Cry Like A Man : Fighting for Freedom from Emotional Incarceration, Jason Wilson

Photo : PNW Production


Digressions n’a aucun compte sur les réseaux sociaux, une situation qui n’est pas près de changer. Pour vous tenir informés des activités ici, abonnez-vous au blog, tout simplement.

Je suis disponible par mail à l’adresse mesdigressions@gmail.com et sur Instagram à @c_befoune.

Retrouvez-moi également sur mon podcast Les Papotages de C. 

You may also like

6 commentaires

Will Liena juillet 13, 2021 - 2:37

Ce que moi je fais au lui de mentir face aux questions intrusives c’est que je me fais ou alors je fais abstraction de la question. 😂😂 ça a l’air bête mais je connais la gêne que ça peut créer. Si par exemple la question intrusive est posée en même temps que d’autres questions qui ne le sont pas, je réponds à toutes les questions sauf à la question intrusive; si elle est posée toute seule, je n’y répond pas. Par message c’est plus simple, je lis et je ne dis rien. mais irl, regarder quelqu’un après une question et ne rien dire peut être très bizarre 😂😂😂 mais c’est comme ça que je gère maintenant.

Reply
C. Befoune juillet 13, 2021 - 2:55

J’aime ta strategie ! Je l’adore !!!!!

Reply
Will Liena juillet 13, 2021 - 2:55

J’ai beaucoup aimé l’épisode et j’ai énormément ri vers la fin 😂😂😂 ces gens qui reviennent à la charge sont trop ouf 😂😂

Reply
knelly2020 juillet 13, 2021 - 7:37

Moi, voilà ce que j’aurais répondu si j’étais ton ami à qui on a demandé de participer au mariage : ‘‘ Vu que tu me demandes de prendre des photos et de participer à des dépenses sans mon consentement, j’espère que cela t’irait lorsque je me taperai ta femme sans ton consentement également. ’’

Détails de mes commentaires sur l’épisode par point :

Point 1 : J’ai réellement vu cette différence d’éducation des hommes avec les garçons avec qui je suis sorti. Lorsque je les entendais parler de leurs parents, de leur environnement, aujourd’hui avec le recul, je comprends pourquoi ils avaient ce mauvais comportement. Avec mon copain actuel, il n’a tellement rien de mes ex que lorsque j’ai rencontré ses parents, pour moi, c’était clair et net. Du courage à tous ces hommes qui n’ont pas eu la chance de vivre dans des environnements sains et qui se perdent encore dans la masculinité toxique.

Point 2 : Mais mdr. Alors là, je ne connaissais pas ce concept. Je connais (au travers du vécu de mes parents, moi personne ne me demande l’argent), les tontons qui vivent chez toi qui font semblant de ne pas se prendre en charge, les tanties qui te supplient pour une aide et après disparaissent, les cousins qui te critiquent et trouvent que ce que tu donnes n’est jamais suffisant. Mais alors l’ami qui vient te dire que tu vas participer à des dépenses et prend même le soin de détailler la liste… MDR. En tout cas vous avez lu plus haut ce que j’aurais répondu à la place du monsieur. Déjà en entendant la réponse de Befoune il était choqué, moi alors il me traitera de sorcière ^^.

Point 3 : Préserver son intimité. Dans ma tête, j’ai toujours su attribuer un ami à une catégorie de sujets. J’en ai un avec qui je parle entreprenariat, une autre avec laquelle je suis très à l’aise pour parler de religion, une autre juste pour critiquer les gens, etc… Je parle en général un petit peu de tout avec mes amis proches, mais chacun est expert sur un sujet. C’est également le cas avec mes parents. J’ai fait la grosse erreur d’aborder un sujet en plus sur lequel je suis encore en réflexion avec mon père alors qu’on ne parle jamais de ce point. Cela fait 2 mois qu’on en a parlé et jusque maintenant je regrette, je m’en veux, ça m’énerve. Parce que les peurs qu’il a projettées sur moi par rapport à la décision que je veux prendre, mieux je fermais ma bouche. Bref, I should have stick to the plan !!

Conclusion : Est-ce qu’on a besoin encore de complimenter les épisodes de la mère encore ? Perfect as usual !

Reply
Ile-au-nat juillet 14, 2021 - 7:47

waouh j’ai vraimé aimé l’épisode. Vraiment je me suis reconnue dans le point de prendre en compte ce que les gens disent au point de perdre la tête parce que les gens projettent leurs peurs sur les autres.

Reply
C. Befoune juillet 22, 2021 - 5:14

Je sais l’horreur que ca peut etre, ile au nat!

Reply

Commentaire

Des cookies sont servis mais ils ne sont pas à manger ! J'espère que ça ne pose pas de problème... Accept Read More