Un podcast, oui, mais pourquoi ?

par C. Befoune
0 commentaires
3 minutes

Ce premier épisode est complètement raté. Et non, je ne l’effacerai pour rien au monde. Pourquoi ?

Parce que s’améliorer ne signifie pas renier d’où on vient, occulter les moments où on faisait moins bien, oublier qui, où et comment on a été « avant ».

Si j’ai honte de ce premier épisode, alors j’ai honte de moi et du niveau zéro où j’ai commencé. Je veux le réécouter dans quelques années et me dire « J’étais vraiment merdique au début, j’ai fait du chemin ! »

Cet épisode n’était pas sensé en être un.

J’étais couchée dans mon lit (ça peut se ressentir au son de ma voix), et je me suis dit « Vu que tu ne fous rien de ta vie, enregistre ta voix et on verra ce que ça donnera !».  6 minutes plus tard, Digressions le Podcast est né. C’est un grand pas pour moi qui ai la phobie des interviews, de me voir à la télé ou de m’entendre à la radio. Mon expérience de la vie m’a prouvé que ce n’est qu’en sautant le pas, en allant droit vers ce qui me fait peur et qui m’angoisse que je réalise des choses intéressantes.

D’un autre côté je suis une grande, grande consommatrice de podcasts. À ce sujet, vous trouverez des revues des épisodes qui m’ont le plus marquée dans la section Ce que j’écoute. Tout y sera : ce que j’aime, ce que j’ai appris et comment le contenu consommé m’a aidée dans ma vie active… ou inactive. Comme mentionné il y a peu, je suis une grande consommatrice de podcasts, majoritairement en anglais. Il y a ces derniers temps un certain type de contenu que je veux consommer, mais que je ne trouve pas dans l’univers anglophone (très fourni pourtant), ou francophone (pas vraiment satisfaisant à mon goût).

Je veux des discussions vraies, terre à terre, avec des personnes lambda qui partagent leur histoire. On pense truès souvent qu’on n’a à apprendre que des célébrités, des personnes qui ont « réussi », selon la définition sociale de la réussite aujourd’hui : célébrité, argent, nombre de followers sur les réseaux sociaux. Dans mes réseaux j’ai des personnes peu connues, pas connues, qui ont une histoire extraordinaire, avec qui j’ai des discussions qui m’édifient chaque fois. Je veux avoir ces discussions privées en public.

C’est le type de contenu que je recherche aujourd’hui. Ce qui s’en rapproche le plus pour le moment, selon ce que laisse penser le premier épisode, c’est Cocktails & Confidences, le podcast du Club des Cotonnettes. Je ferai très certainement une revue de cet épisode. Les femmes autour du micro se dévoilent sans aucune pudeur, et c’est hautement rafraîchissant.  Mais ne digressons pas.

Digressions le Podcast est né sans aucune conception, mais sa direction est parfaitement claire. Ca prendra le temps qu’il faudra, mais j’y arriverai. Le second épisode sera plus structuré et présentera clairement ce dont il est réellement question.

D’ici là, préparez vos écouteurs !

Photo : Science

0 commentaires
1

You may also like

Commentaire

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

Add Comment
Avatar
Loading...

Cancel
Viewing Highlight
Loading...
Highlight
Close
Login

Abonnez-vous ou connectez-vous !
Forgot password?
New to site? Create an Account
×
Signup

Abonnez-vous ou connectez-vous !
Already have an account? Login
×
Forgot Password

×