Suivi des dépenses : Digressions lance son programme !

par C. Befoune
4 commentaires
7 minutes

J’ai une sainte horreur des résolutions de fin ou début d’année.

Pourquoi attendre une date précise si vous souhaitez vraiment accomplir ce que vous prétendez vouloir accomplir ? Pourquoi ne pas vous lancer là, tout de suite, ou alors une fois que les éléments incontournables à l’accomplissement de la chose sont rassemblés ? En quoi est-ce que la date affecte la qualité de l’action dans ce cas ? Se convaincre qu’on fera mieux à partir du moment où la Terre reprendra sa course autour du soleil c’est tout simplement se mentir à soi-même.

Les résolutions de fin ou de début d’année ne font jamais long feu et ne nous servent qu’à nous laisser penser qu’on n’est pas aussi merdique qu’on le croit.


En mai 2020 j’ai pris la ferme résolution de revoir mes finances à la hausse (je n’ai pas eu besoin d’attendre janvier 2021 pour ça, si vous voyez ce que je veux dire !). Je pense l’avoir déjà dit ici ou sur Instagram, l’arrivée du petit humain a radicalement changé le paysage professionnel dans lequel j’évoluais. Je ne souhaitais plus voyager tout le temps, alors je n’acceptais plus les contrats ponctuels. Ce changement a forcément entraîné une baisse au niveau de mes rentrées d’argent.

J’ai dû réajuster mon budget, revoir mes dépenses et accepter la réalité selon laquelle il était plus ou moins difficile pour moi de mettre de l’argent de côté certains mois. Le côté positif est que le choix avait été fait de manière consciente. Je souhaitais rester autant que possible auprès du petit humain pendant sa première année (finalement j’ai pu aller bien au-delà), et j’avais des actions qui m’assuraient une stabilité permanente (lorsqu’il s’agit d’argent, le cash n’est pas toujours la valeur la plus sûre).

Comme je l’ai dit précédemment, mai a marqué un tournant décisif. Il était temps pour moi de me remettre en selle, de revoir mes activités professionnelles et donc mes rentrées d’argent, d’où ma collaboration avec Jobbox Africa pour trouver un nouveau boulot et le chemin que nous avons parcouru ensemble. Ce n’est pas de ça que je compte vous parler aujourd’hui, je vous ai promis un épisode de podcast détaillé sur le sujet.

Aujourd’hui on parlera d’argent.

Depuis la création du blog en novembre 2018, j’y documente mon rapport à l’argent, comment je le conçois et surtout comment je l’épargne. Vous avez suivi au fil des articles non seulement mon parcours, mais aussi mes réflexions sur le sujet. À la suite de mon article Pourquoi je dépense et où est-ce que j’epargne beaucoup d’entre vous m’ont demandé de créer un document qui permettrait de traquer les dépenses et d’assurer ne serait-ce qu’un minimum d’épargne.

J’ai toujours refusé parce que je ne souhaitais pas bâcler la chose :il me fallait du temps pour conceptualiser un modèle qui serait facile d’utilisation pour la majorité, voire tous, et qui tiendrait compte des réalités de chaque utilisateur. Je souhaitais par ailleurs tenir littéralement chaque utilisateur par la main pendant de nombreuses semaines afin qu’ensemble nous arrivions au résultat souhaité : avoir un regard réel sur ses dépenses, les assainir et faire de la budgétisation et l’épargne une routine.

Après des mois de réflexion et des semaines de travail, j’ai conçu un programme qui s’étend sur 4 mois. Le premier mois réparti en 4 semaines se focalise sur les points suivants : savoir exactement où va l’argent c’est-à-dire à quoi est-ce qu’on le destine, assainir ses dépenses, les répartir en groupe pour pouvoir les budgétiser et apprendre à budgétiser pour la semaine ou le mois à venir. Le document qui englobe cette partie du programme est intitulé Suivi des dépenses, Premiers pas.

La seconde partie du programme s’étend sur 3 mois et se focalise sur la répartition des charges financières (fixes ou non), la définition d’objectifs financiers, le suivi des dépenses, mais aussi et surtout l’épargne. Ce dernier point est central à cette partie qui est cadrée grâce au document Suivi des dépenses mensuel.

Gérer son argent est souvent accompagné d’une lourde charge mentale. Il n’est pas facile d’accepter que durant une période plus ou moins longue on a dilapidé des sommes d’argent qu’on aurait pu épargner, et il est encore plus difficile de se pardonner les actes irréfléchis posés au moment où on ne savait rien de la gestion des finances personnelles.

C’est parce que je suis passée par là que j’ai pris le temps de concevoir cette initiative autour de la santé mentale de ceux qui se prêteront au jeu. Après chaque tournant plus ou moins majeur il est possible d’évaluer son ressenti et de dresser une feuille de route sur le court terme, ce qui permet de tenir le coup. Chacun des documents téléchargeables est personnel est personnalisable.

La méthode appliquée est celle que j’ai moi-même suivie lorsque j’ai décidé en 2018 de mettre de l’ordre dans mes finances, et que je continue de suivre aujourd’hui. Avant de vous les proposer, les documents ont été testés en situation réelle.

Le document Suivi des dépenses, Premier pas est disponible dans la boutique de Digressions.

Il est le seul des 2 à avoir été publié. Une fois que les 4 premières semaines seront passées, je mettrai le Suivi des dépenses trimestriel en ligne. Vous noterez que j’ai attendu le mois de février pour me lancer alors que le document est prêt depuis novembre 2020. La raison est très simple : je ne souhaitais pas que ce programme soit suivi par les férus des résolutions de début et/ou de fin d’année parce que ces personnes ne vont généralement qu’au bout de très peu de choses. Mon temps et mon énergie n’ont pas été investis pour eux (c’est moi qui crée, c’est moi qui décide !).

La dernière chose que je dirai à propos de ces documents de suivi des dépenses est qu’il n’est pas nécessaire d’attendre le début ou la fin d’un mois pour se lancer. Vous le datez vous-mêmes et le mois commence quand vous le décidez selon votre humeur, la date de réception de votre salaire ou autre.

Voilà, je pense avoir fait le tour. Toutes les instructions d’utilisation sont dans la description du produit, et si vous avez des questions vous savez généralement où me trouver : je rôde dans la section des commentaires autant que faire se peut. N’hésitez pas à noter les articles que vous téléchargez dans la boutique et à dire dans les commentaires (toujours dans la même boutique) ce que vous avez pensé du produit utilisé.

Photo : Olia Danilevich


PS : peu de gens le savent, mais il est possible de surligner des passages des articles, comme c’est le cas sur Medium. Ce serait bien d’utiliser cette fonctionnalité pour que je sache quelles sont les parties du texte qui ont retenu votre attention. Et puis, il faut bien que mon argent serve à quelque chose puisque j’ai payé pour cette fonctionnalité !


Digressions n’a aucun compte sur les réseaux sociaux, une situation qui n’est pas près de changer. Pour vous tenir informés des activités ici, abonnez-vous au blog, tout simplement. 

Je suis disponible par mail à l’adresse mesdigressions@gmail.com et sur Instagram à @c_befoune.

Retrouvez-moi également sur mon podcast Les Papotages de C. et rejoignez ma classe virtuelle  My Little Monde.

You may also like

4 commentaires

Diane février 2, 2021 - 4:08

Merci pour tant de générosité

Reply
C. Befoune février 8, 2021 - 1:45

Je rougis !

Reply
Joelle février 2, 2021 - 5:27

Merci beaucoup beaucoup

Reply
C. Befoune février 8, 2021 - 1:46

😉

Reply

Commentaire

Des cookies sont servis mais ils ne sont pas à manger ! J'espère que ça ne pose pas de problème... Accept Read More